2013-Année Gerty Dambury et Gens de la Caraïbe

Gens de la Caraïbe et Gerty Dambury

2010-gerty-dambury-lescot 

Gerty Dambury écrit. On pourrait croire qu'elle compose tant la musique est présente dans son travail, mais aussi dans sa façon d'être. Elle pourrait être du jazz tant sa façon de tout remettre en question ou encore sa malice donnent du rythme à ce qu'elle est et entreprend. Certains l'aiment pour sa droiture, son courage à dénoncer, d'autres pour son ouverture d'esprit, sa finesse d'analyse, son esprit en alerte (sa devise : fò nou rété véyatif !*), sa capacité d'écoute et même ses contradictions.

 

Lire la suite : Gens de la Caraïbe et Gerty Dambury

Mylène Wagram : Gerty nourrit mon imaginaire de comédienne »

 
2013-Mylene-Wagram
Ma première rencontre avec Gerty Dambury s’est faite par le théâtre. C’était au Festival d’Avignon, avec Lettres indiennes, en 1996. La mise en scène d’Alain Timar, sobre à l’extrême, laissait entendre et recevoir la force d’un propos dans une langue concrète. Ses mots donnaient aux acteurs, une vibration humaine, que nous, spectateurs, vivions comme une catharsis. Mon souvenir en est encore très vif.

Lire la suite : Mylène Wagram : Gerty nourrit mon imaginaire de comédienne »

3 questions à Gerty Dambury

Sa dernière pièce Trames se joue jusqu'au 03 octobre 2009 dans le cadre de Théâtres créoles de La Villette. Gerty Dambury revient avec nous sur son travail et surtout ses choix de comédiens, un choix à contre-courant de ce qu'on a l'habitude de voir et qui a suscité des critiques.

Lire la suite : 3 questions à Gerty Dambury

On a lu : « Les rétifs » de Gerty Dambury

retifs#26Mai
Renouer la mémoire. Parler. Sortir de la défaite
par Yves Chemla

Dans la cour d'une maison de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, la petite Émilienne se demande pourquoi sa maîtresse est partie. En vérité, elle attend que son père le lui explique, parce qu'il sait, lui, Sauveur Emmanuel Absalon, tant de choses. Mais il a disparu, depuis trois jours. Elle veut aussi comprendre pourquoi la police a tiré sur la foule. La voici assise sur un petit banc dans sa cour. La nuit est tombée. C'est alors que le chœur de ses frères et sœurs - ils sont huit, avec elle - accueille auprès d'elle un très étrange quadrille de spectres, qui tout en dansant lui racontent son histoire à elle et celle de ses parents, lui racontent ce qui est en train de se passer dans les rues, par cette journée sanglante du 26 mai 1967. C'est un des plus terribles événements qu'ait connu la Guadeloupe ces cinquante dernières années et que la mémoire peinait à recouvrer, que Gerty Dambury fait resurgir à la conscience de ses lecteurs.

 

Lire la suite : On a lu : « Les rétifs » de Gerty Dambury

Trames de Gerty Dambury reçoit le Prix SACD de la dramaturgie de langue française.

Le Prix SACD de la dramaturgie de langue française a été décerné à Gerty Dambury pour son texte Trames. La remise du prix aura lieu le dimanche 5 octobre 2008 à 10h30 au théâtre Expression 7 à Limoges et sera suivie de la lecture de la pièce, par Andréa Ferréol et Axel Kiener, en présence de l'auteur. Connaissant les réticences de Gerty Dambury au concept même de la Francophonie, nous attendons avec impatience ce qu'elle pourra apporter au débat.

Lire la suite : Trames de Gerty Dambury reçoit le Prix SACD de la dramaturgie de langue française.