Junkanoo: carnaval en décembre

JUNKA_2Le lendemain de noël, le 25 (boxing day) et le jour de l'An. Un produit touristique de plus pour un archipel qui dépend de ce secteur à 70 %. Junkanoo est un carnaval d’origine africaine qui démarre le lendemain de Noel. Le 01 janvier, également, de 02 heures à 10 heures du matin , des sifflets, des tambours, des cornes , des milliers de danseurs déboulent dans la rue de Bay Street de Nassau. Un produit à haute valeur touristique intégré ausssi dans un programme appelé "people to people". Il s’agit de proposer des rencontres chez l’habitant, pour boire un thé, discuter du pays, ou de tout et de rien. Plus de 1000 personnes représentant un panel de la société bahameéenne, du simple pêcheur au cadre supérieur, se sont portés volontaires pour accueillir les visiteurs. Ce programme est entièrement gratuit et a été pensé deux ans après l’indépendance du pays en 1973. La population s’implique donc totalement dans le développement de ce secteur. Les Bahamas, connues pour ses 700 iles coralliennes proposent ainsi à ses visiteurs de se sentir « chez eux, loin de chez eux », selon leur formule créole britannique fortement influencé par le professionnalisme américain. En savoir plus: www.bahamas-tourisme.fr L'origine exacte du mot "Junkanoo" est inconnue. La croyance populaire voudrait qu'il provienne de "John Canoe," un chef africain qui avait obtenu le droit fêter avec sa tribu même après sa déportation aux Antilles comme esclave. D'autres croient que le nom dériverait de l'expression française "gens inconnus," en référence aux personnes portant des déguisements, donc inconnues. Photo : Musicien du Junkandoo - Infos sur l'origine du mot et image tirées du site www.bahamas.com
Share