JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

 

2013-artistes-annee-gdc-228p

Recevoir nos informations

S'abonner

Lettre d'information culturelle caribéenne « Ici et là-bas » envoyée deux fois par mois. ou actualités par domaine ou informations professionnelles pour le secteur de la culture, inscrivez-vous pour recevoir ces infos dans votre courrier électronique.

Adelante !

AGENDA GDC

Login Form

Maryse Condé devient Maryz Kondé sous la plume de Jude Duranty

2012-siklon-igo-duranty  Lors de l'Année Maryse-Condé que Gens de la Caraïbe a consacré à l'auteure en 2011, Jude Duranty, auteur et traducteur a tout de suite pensé qu'un bel hommage à lui rendre serait de traduire (qui devient « « transbòdaj » en créole) un de ses romans, même si cette dernière dans un entretien pensait cela « non nécessaire ». Qu'à cela ne tienne, Jude contacte Maryse Condé puis la maison d'édition Sépia et obtient l'autorisation de traduire « Hugo, le terrible » qui devient « Siklòn IGO » en créole martiniquais. L'événement (le cyclone) et l'auteure (Maryse Condé), tous deux guadeloupéens, le créole de la traduction : martiniquais. L'effet (entendre ce récit en créole martiniquais) ne manque ni de cachet, ni d'intérêt pour un créolophone...

 L'histoire est racontée par un adolescent mêlant tendresse, questionnement et peur. La saison cyclonique a commencé le 01 juillet et le souvenir de Hugo reviendra hanter de nombreux guadeloupéens d'ici quelques jours... Voici quelques bonnes feuilles de ce court roman en créole.


(...) Rev-tala man pa té ka rivé konprann, rann mwen tou chimérik. Man té préféré rété an kabann-an pito man lévé pou alé lékol. Mé Ti-Manman ouvè lapot chanm-lan. Fidji’y té maré ek entjet :
— Lévé, lévé ! Bonmaten-an radio-a konfirmé siklòn Igo ka vini dwet anlè nou.

Daniel asiz anlè li-a, ek i mandé (i pa té ka kwè) :
— Ou tann enfòmasion-an wou menm ?
Mé Ti-Manman rifèmen lapot chanm lan san réponn li. Man gadé Daniel. Daniel gadé mwen. Man wè i té koumansé pè. Mé kom dabitid i fè djol-fò’y ek i wosé zépol-li :
— Ou sav an siklòn pa si terib ki sa. Sé jis tibren lapli épi titak van. Sé pa kon an tranblanntè éti latè-a ka wouvè anba pié’w épi ou ka tonbé jik an fon. An plis di sa, tran-blanntè-a ka mété difé. Ni an jou, man wè an fim siléma…

Man pa té ka kouté’y ankò. Man antré an sal-de-ben an, man fè dlo-a koulé san man benyen. Ki moun té ké anvi brosé dan’y épi pran an douch dan antan kon sa ? Lè man antré an sal-a-manjé a, papa-mwen té fini bwè kafé-a, Jitàn, bòn-nou an, té fini sèvi’y. I té tou cho épi bien fò kon chak maten. Jitàn sé moun Dominik é i ka rété Gachet an kartié sé étranjé-a. (...)

extrait page 21.


« Siklòn IGO », Éditions Zaboka, Le Carbet, 2012
131 pages.

ISBN : 978-2-9539571-1-2


Premié paret avan transbòdaj-tala :
Hugo le terrible, Éditions Sépia, 1991
ISBN : 2-907888-04-8
Déziem paret : Éditions Sépia, 2009
ISBN : 978-2-84280-160-1

Contact : Kourilet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Blog : http//judeduranty.over-blog.net

Share