Login Form

JE SOUTIENS GENS DE LA CARAIBE !

Recevoir nos informations

S'abonner

Lettre d'information culturelle caribéenne « Ici et là-bas » envoyée tous les 3 mois / actualités par domaine ou informations professionnelles pour le secteur de la culture /inscrivez-vous pour recevoir ces infos dans votre courrier électronique.

Adelante !

Georges Mauvois fils au pays sans chapeau

Georges Bernard Mauvois est décédé le 6 décembre 2011 à l'âge de 62 ans à Paris.

Cet historien,  militant engagé, enseignant intéressé par les grandes questions du moment notamment, Haïti et l'Afrique.
« Ti-Jo », comme l'appelaient ses proches pour faire la différence avec son père, l'auteur Georges E. Mauvois avec comme passion l'histoire contemporaine qu'il disséquait avec minutie et précision.

Adams Kwateh poursuit dans France-Antilles : « Il portait peu d'attention sur les héros qui ont fait l'histoire. Il s'intéressait aux petites gens et aux faits parfois anodins dont les conséquences ont conduit aux grands mouvements de l'histoire. Il n'était ni dialecticien, ni théoricien.(...) Avec sa disparition prématurée, la Martinique perd un de ses éclaireurs. Sa finesse d'esprit et sa sincérité forçaient l'amitié.»

 

Bibliographie :
•    Louis Des Étages (1873-1925) 1873-1925 : Itinéraire d'un homme politique martiniquais Georges B. Mauvois, Karthala, 1990. 
Cet ouvrage a reçu le Prix Frantz Fanon en 1990.
•    Un complot d'esclaves : Martinique, 1831 / Georges B. Mauvois, Les Pluriels de Psyché, 1998
Ouvrage collectif
•    Histoire et civilisation de la Caraïbe (Guadeloupe, Martinique, Petites Antilles): Tome 1, Le temps de Jean-Pierre Sainton, Raymond Boutin, Richard Chateau-Degat, Lydie Ho-Fong-Choy Choucoutou, Georges Mauvois, 
Maisonneuve & Larose, 2004 - collection Histoire et Actualité

 

 

Réactions

Yvette Galot, présidente de la commission Culture du Conseil régional de la Martinique :

Enseignant, historien de la politique,Ti-Jo Mauvois nous a offert les clés de la compréhension des enjeux sociaux et sociétaux de la société martiniquaise à partir de l'étude des grands événements trop longtemps enfouis et des hommes illustres qui ont marqué l'histoire politique du pays. De ses travaux sur l'Insurrection du Sud de 1870, en passant par ses recherches sur la Guerre du Diamant de 1925, à son ouvrage de référence sur Louis Des Etages, homme politique martiniquais assassiné en 1925, Ti-Jo Mauvois, restera pour nous un militant culturel avide de partager et de transmettre son savoir, mais surtout un humble passeur de mémoire.

Lonè épi respè misié Ti Jo Mauvois ek mési pou kontribisyon-w


Cie Téat'Lari

Les comédiens et musiciens de la Cie Téat’Lari-Théâtre des cultures créoles comme ceux de la Société des artistes comédiens martiniquais et des gens des métiers du Théâtre réunis (sodarcomamétéré) ressentent de la peine à la disparition de Georges (TI Jo) Mauvois. Nous l’avons bien connu et avons travaillé avec lui lors des réalisations du Théatre de l’Histoire, notamment à la reconstitution de …l’affaire Zizine et Des Etages à Ducos. Le titre « Des ombres et des hommes » extrait de son ouvrage sur Louis Des Etages, avait été proposé par l’historien. Nous disons nos condoléances et nos sentiments attristés à sa famille et à ses amis.

 

Gens de la Caraïbe présente à sa famille et ses amis ses sincères condoléances.

Share