Les Noirs marrons à l’honneur au 28 e Festival de la Caraïbe

Le marronnage a été au centre des activités qui ont marqué le 28e Festival de la Caraïbe (3-9 juillet), dans la province de Santiago de Cuba, selon les informations obtenues par l’agence en ligne AlterPresse. Appellation qui désignait les esclaves en fuite à l’époque de la colonisation espagnole, les marrons ont été salués à l’occasion de ce festival, rapporte l’Agence cubaine d’information (AIN).

La cérémonie d’évocation du marronnage s’est déroulée dans la localité d’El Cobre, dans la province de Santiago de Cuba, où se dresse le monument en bronze qui perpétue la mémoire des esclaves en fuite.

Plusieurs groupes de danse et de musique folkloriques, arrivés des provinces de Ciego de Avila, Pinar del Rio et de la municipalité santiaguaise de Mella, ont participé à cette cérémonie.

L’année dernière, le monument aux noirs marrons a également été dévoilé à l’occasion du Festival de la Caraïbe, dans le cadre du projet culturel dénommé la Route des Esclaves, mis en œuvre avec le soutien de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Cette initiative visait à préserver le souvenir des racines culturelles africaines dans les nombreuses nations des Amériques où les colonisateurs européens ont introduit des esclaves venus d’Afrique.

A l’époque de la colonisation espagnole, la région qui entoure la localité d’El Cobre se caractérisait par l’existence de nombreux « palenques », nom désignant les lieux, généralement d’accès difficile, où les esclaves en fuite se rassemblaient pour essayer de survivre en communauté et de résister aux incursions des hommes de main à la solde des propriétaires des haciendas.

Le Festival de la Caraïbe, également appelé la Fête du Feu, rassemble tous les ans à Santiago de Cuba, la deuxième ville cubaine, des ensembles musicaux et folkloriques ainsi que des artistes, des écrivains et des poètes de toutes les nations caribéennes.

Cette rencontre culturelle était consacrée, en 2008, à l’art et la culture du Mexique.

  P-au-P, 10 Juillet 08 [AlterPresse]

En savoir plus sur cubainformacion.tv , site cubain
Share