Recevoir nos informations

S'abonner

Inscription à la Lettre d'informations culturelles caribéenne « Ici et là-bas » mais à des listes concernant des créations/actualités culturelles par territoire
Hasta pronto! Adan an dòt soley

2008 : archives manif.

3ème édition du Festival de cinéma « Regards sur l’esclavage »

A l’occasion du 160ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, Radio France Internationale présente la 3ème édition du Festival de cinéma « Regards sur l’esclavage »  - Mémoire vive, héros et résistances - du vendredi 2 au samedi 10 mai 2008
en partenariat avec Racines, le Musée Dapper, Gens de la Caraïbe, le Collectif 2004 Images  ... Pour la troisième année consécutive, autour du 10 mai (journée nationale des mémoires  de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions),  RFI propose une semaine de la mémoire, un nouveau parcours à travers les images filmées d'un bout du monde à l'autre, par des réalisateurs issus des diasporas africaines, ou tout simplement concernés par cet événement majeur de l'histoire humaine.

Cette année, à l'occasion du 160ème anniversaire de l'abolition définitive de l'esclavage, RFI a choisi de mettre l'accent sur les résistances, les héros noirs, l'héritage, la mémoire vive.

Et comme le propos est bien de mieux faire comprendre notre société contemporaine, le Festival rendra hommage à une grande figure d'aujourd'hui : Aimé Césaire.


Chaque jour du vendredi 2 au mercredi 7 mai (au Musée Dapper), Mémoire Vive déclinera en documentaires et en fictions les histoires de ceux qui se sont battus pour briser leurs chaînes :

- les films de fiction, réalisés par le Cubain Sergio Giral, le Guadeloupéen Christian Lara, l'Ethiopien Haïlé Gerima  évoqueront avec force les actes de ceux dont l'histoire a retenu les noms -Toussaint Louverture, Delgrès - ou d'autres, anonymes, tous ces Marrons, ces héros inconnus qui ont lutté au jour le jour, pied à pied.

- des documentaires, souvent inédits, nourriront la réflexion actuelle sur les « traces vives », cet héritage laissé dans notre société et dans le Nouveau Monde par tous ces hommes et ces femmes, arrachés à leur terre natale au cours de quatre siècles d'esclavage.

Une semaine d'images et de musiques en forme d'exutoire à la douleur que vivent encore, 160 ans après l'abolition de l'esclavage en France, de nombreuses communautés, pour aborder, enfin, les rivages de la sérénité et partager une histoire et un monde, à nous tous communs.

Avec le soutien de la Mairie de Paris et du Ministère des Affaires étrangères.

En partenariat avec Racines, le Musée Dapper, France 5 et Générations.


Programme complet sur la site du Musée Dapper
Share