Retour à Gorée Pierre-Yves Borgeaud avec Youssou N’ Dour

Un conte musical contemporain, voilà ce qu’évoque le documentaire «  Retour à  Gorée ». Youssou N’ Dour y excelle dans son rôle de maître chanteur et nous offre un merveilleux cadeau « je veux rencontrer des musiciens de jazz américains, les laisser interpréter mes chansons à leur manière … et puis on séclate! »…et c’est précisément ce qui ressort des rencontres successives, qui nous mènent de Dakar à Atlanta puis à la Nouvelle Orléans, à New york, en faisant un crochet par le Luxembourg.
A l’origine de ce projet qui remonte au début des années 90, le musicien sénégalais guide les pas de chacun, musiciens et spectateurs, accompagné dans cette tâche par Moncef Genoud, pianiste et arrangeur de jazz de talent.  Nous voici donc au cœur de cette aventure dans laquelle gospel, negro-spirituals, spoken words, et jazz, se cherchent et se trouvent autour de la voix de Youssou n’dour l’Africain. C’est beau, sensible et on est forcément pris par l’émotion et la qualité de la rencontre, pas toujours évidente, entre l’Afrique et l’Amérique.

Avec Gorée et sa maison des esclaves en point d’orgue, le film nous invite au pèlerinage et au recueillement. Lorsque le groupe  des Harmony Harmoneers entone un chant au cœur de la porte du voyage sans retour c’est toute la diaspora qui revit la tragédie et la présence de ces survivants d’Amérique dans ce lieu emblématique nous oblige au devoir de mémoire. L’expérience n’est pas seulement africaine, elle devient celle de l’humanité toute entière.

C’est donc sur cette île que Youssou N’Dour nous ramène à la fin du long périple musical, qui s’achève par une représentation  qu’on devine exceptionnelle, au cours de laquelle les musiciens rencontrés aux Etats-Unis et en Europe, se retrouvent autour du griot.

On attend de découvrir, une autre fois peut-être, ce concert, occasion donnée à Youssou N’Dour de réaffirmer son attachement au jazz dans lequel il est enraciné depuis ses débuts.

« Retour à Gorée » sortie nationale le 2 avril 2008
réalisé par Pierre-Yves Borgeaud
102 min, 2007

Prix Suissimage/ SSA du Meilleur Documentaire Suisse – Visions du réél 2007
Plus d’infos : retouragoree.com

Lire aussi un reportage sur ce travail sur rfimusique.com
Share