Et pourtant il tourne... - Edito 2008

Le Tarmac de la Villette - saison 2008C'est le plus souvent une « terra incognita », un territoire francophone peu ou pas exploré au sujet duquel mythes et fantasmes circulent et prolifèrent.

Dans notre univers aux couleurs souvent pâles, aux fragrances parfois éventées, ces terres lointaines, suscitent encore trop souvent convoitise, effroi et dédain tout à la fois. Elles sont pourtant fabuleusement riches de talents, foisonnent de créativité, regorgent de fantaisie.

Notre saison 2008 est une invitation à plonger dans cet inconnu, ce réservoir fantastique d'artistes polymorphes, de poètes ignorés, d'auteurs flamboyants, d'interprètes éblouissants.
Singulière équipée que la nôtre, traversée de tourments et de félicités, entre la démangeaison du verbe, les exigences esthétiques, le rejet du mensonge et de l'hypocrisie, l'irritation face aux bégaiements d'une mémoire ossifiée, le refus des complaisances honteuses. Bref, elle suit les difficiles escarpements des voies authentiques où la sincérité des démarches se nourrit de probité intellectuelle et boit à la source des vertus citoyennes.

Il ne s'agit pas ici de visiter un cabinet des curiosités mais bien d'éviter le piège du folklorisme anecdotique et d'arpenter les lieux improbables de la création artistique. Pas question non plus d'un panorama, car ce n'est pas une vue d'ensemble mais un point de vue déterminé et précis qui plonge dans la profondeur des choses, et en dévoile les faces cachées.

Cette Babel heureuse d'artistes internationaux à l'imaginaire dense, à l'humour ravageur, happés par le souffle de la vie, palpe les pulsations de l'humanité sans prétention et pose la sempiternelle question de la marche du monde.

En l'auscultant à leur façon, folle ou sereine, comique ou tragique, ils s'interrogent et alimentent une pensée résolument tournée vers l'homme, une pensée qui ne moud pas du vide. Ils appellent de leurs voeux l'avènement d'une société universelle réconciliée en écoutant les échos du chaos et se défiant des sirènes enjôleuses et mystificatrices du « meilleur des mondes ». Le nôtre ?

Valérie Baran

Voir le programme qui aborde le Liban Haïti, la Réunion, le Burkina Faso, le Canada, le Vietnam
www.letarmac.fr
Share