"Un monde à partager" - Rencontres fondatrices de Caraïbes en créations en Haïti, 22-23 juin 2007

Caraïbes en créationsQu’est-ce que l’identité caribéenne ? Quelle culture, quelle histoire communes à partager ? Les Rencontres fondatrices du programme Caraïbes en créations des 22 et 23 juin 2007 réuniront dans un lieu symbolique une cinquantaine d’intellectuels, d’auteurs, d’artistes pour des réflexions sur les questions de l’identité, de la décolonisation, de la mondialisation, du partage culturel, du patrimoine commun, de la diversité culturelle caribéenne... Le contexte

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION / RÉPUBLIQUE D’HAÏTI

« La Caraïbe, c’est d’abord une histoire de génocide, de déracinement. La Caraïbe, c’est aussi une mosaïque de divers apports ethniques et culturels : indiens, africains, européens, asiatiques. L’histoire bouleversée de la Caraïbe, témoin des luttes hégémoniques des grandes puissances européennes et plus récemment de l’impérialisme américain, le combat pour la liberté, et cette recherche constante, surtout à travers la culture, d’une identité commune, rassemblent ces îles qui, trop souvent, ont l’air d’être l’une à côté de l’autre, sans pouvoir se regarder, voire parler le même langage ».

Daniel Elie, Ministre de la Culture et de la Communication.
Avril 2007

En s’associant à Culturesfrance pour le lancement du programme Caraïbes en Créations à la Citadelle Henry, le Ministère de la Culture et de la Communication a voulu témoigner de sa volonté de participer activement à toute action visant le rapprochement des peuples de la région et une meilleure connaissance de ce qui la constitue, historiquement et culturellement. Il s’agit de dégager cette identité commune, trop longtemps occultée, pour la mise en commun de nos forces et vaincre les maux qui accablent nos populations.
D’autre part, la tenue de cette manifestation à la Citadelle Henry permet de faire porter les regards vers ce monument, de faire revivre l’esprit qui a accompagné sa construction, de nous réconcilier avec nos idéaux de grandeur, de nous mettre en face de nos erreurs, de réaffirmer nos fiertés.
Les efforts consentis et les travaux de réparation et d’aménagement réalisés à cette occasion par l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National (ISPAN) se veulent aussi être les premiers gestes de réhabilitation et de renforcement des structures physiques qui permettront la réouverture du chantier de l’aménagement du Parc National Historique – Citadelle – Sans Souci – Ramiers. Ce chantier comprend un volet important de formation de cadres et techniciens du patrimoine. La priorité en a été soulignée lors de la réunion interministérielle du 17 août 2006 sur les nouveaux mécanismes de gestion des parcs nationaux historiques. Ces dispositions, prises avec la participation du Ministère du Tourisme, du Ministère de l’Environnement, du Ministère de l’Agriculture, du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, du Ministère des Travaux Publics, des Transports et des Communications, permettent à l’Etat de s’assurer de la durabilité des travaux et de la gestion rationnelle du site, dans le cadre de la mise en oeuvre d’une politique de développement du tourisme culturel et pour un mieux-être de la population locale.
Enfin, c’est l’occasion pour le Ministère de la Culture de confirmer une des vocations majeures de ce lieu, celle d’accueillir des manifestations culturelles internationales d’envergure, rejoignant en cela la recommandation de l’UNESCO concernant la Citadelle : « Concevoir des activités culturelles et des programmes compatibles avec le site et respectueux des valeurs dont il est porteur ».


CULTURESFRANCE

Relier les cultures du monde

Indéniablement, « le dialogue et la rencontre des inspirations nées de cultures diverses illustrent la capacité des créateurs à mobiliser les richesses intérieures des hommes et des nations pour construire leur avenir commun ».
C’est dans cet esprit qu’en 1990, Jacques Pelletier, alors ministre de la Coopération et duDéveloppement, a lancé au Théâtre national de Chaillot le programme Afrique en créations avec quelques personnalités mobilisées pour accompagner la construction du développement culturel sur le continent africain.
Aujourd’hui et alors que Culturesfrance s’engage dans un nouvel élan pour relier les cultures dumonde, il est une région, la Caraïbe, encore trop ignorée, où cet engagement peut trouver son sens.
Créer du lien, faire entendre, donner à voir, exposer voire surexposer la richesse des cultures et des artistes de ce territoire est donc notre nouvel enjeu avec ce programme Caraïbes en créations.
Nous avons voulu pour celui-ci également un cadre et un événement d’exception pour inscrire samise en route. Ainsi, la Citadelle Henry à Haïti accueille les 22 et 23 juin une rencontre fondatrice où artistes et intellectuels ouvriront les portes d’« Un Monde à partager ».
Traversées des questions de l’identité, de la décolonisation, de la mondialisation, du partage culturel, ces Rencontres entreprendront la construction intellectuelle et symbolique d’un espace culturel caribéen que le dispositif Caraïbes en créations pourra accompagner en facilitant la circulation de tous les acteurs de la région.
Si les pays de la Caraïbe vivent isolés les uns des autres pour des raisons multiples, tant économiques que géographiques, politiques et linguistiques, la force de cette région est certainement d’être un laboratoire étonnant de la diversité culturelle.
Avec le Ministère des Affaires étrangères et grâce aux moyens d’un nouveau Fonds de solidarité prioritaire (FSP), nous souhaitons précisément accompagner et mettre en valeur cette diversité, ressource de richesses.

Olivier Poivre d’Arvor
Sophie Renaud



Le projet

« Un Monde à partager »

Le programme Caraïbes en créations est placé sous le parrainage de Aimé Césaire.

Qu’est-ce que l’identité caribéenne ? Quelle culture, quelle histoire communes à partager ? Les Rencontres fondatrices du programme Caraïbes en créations des 22 et 23 juin 2007 réuniront dans un lieu symbolique une cinquantaine d’intellectuels, d’auteurs, d’artistes pour des réflexions sur les questions de l’identité, de la décolonisation, de la mondialisation, du partage culturel, du patrimoine commun, de la diversité culturelle caribéenne...
Les objectifs principaux de Caraïbes en créations sont de soutenir le développement de la création artistique contemporaine dans la région Caraïbe, la valorisation internationale de cette création et le développement des échanges culturels et artistiques entre les pays de la région et entre les Départements français d’Amérique et leur environnement régional.
A côté des projets individuels qui sont présentés par des artistes dans le cadre des appels à projet, Caraïbes en créations, met en oeuvre, en partenariat avec de grandes institutions de la région des projets d’envergure et structurant qui permettront, de manière visible et durable, de participer à la construction de l’espace intellectuel, symbolique, artistique et économique de la Caraïbe. Ces grands projets se déclineront principalement autour de trois champs d’activités :

• La danse contemporaine : ainsi un premier grand atelier régional, réunissant une trentaine de chorégraphes de la Caraïbe, se tiendra en Haïti entre le 26 juillet et le 19 août 2007. Il servira de point de départ pour la création d’une grande Biennale de danse de la Caraïbe dont la première édition se tiendra à Cuba en mars 2008.

• Les arts visuels (peinture, sculpture, photographie, mode, design, etc),

• Le débat d’idées dont la première édition se tiendra à la Citadelle Henry les 22 et 23 juin 2007.



Téléchargez le programme complet des Rencontres

Plus d'informations sur culturesfrances.com
Share