Saison 2006/2007

Se croisent des textes d’auteurs dramatiques pour rendre présentes diverses façons d’aborder les relations avec la mort et l’au-delà.

- Conte à mourir debout, Frantz Succab (Guadeloupe)
Mise en lecture par Antoine Léonard Maestrati
- Lettres à l’humanité, José Pliya(Bénin)
Mise en lecture par Sophie Akrich
- Les X, Frédérique Sempé Lemon (Bénin)
Mise en lecture par Jean-Michel Martial


Frantz Succab
est auteur de pièces de théâtre et de chansons. Il est bien connu en Guadeloupe, comme éditorialiste notamment pour la revue satirique Motphrasé  ou comme parolier du groupe musical Milflè qu’il anime avec le souci d’un renouveau musical et textuel de la chanson guadeloupéenne.
Pour F.Succab, Son conte à mourir debout relève du "théâtre de l’esquive", en créole, du "masko". Il parle « d’un pays où toute vérité bonne à dire essaie mille costumes dans nos coulisses intimes avant de traverser la rue. »

Les X : Frédérique Sempé Lemon pose la question de la relation entre L’Etre et l’Autre. Il s’agit d’un tryptique dans lequel les personnage cèdent au vertige de la déconstruction d’une identité qui puise ses racines dans la haine et la honte, la peur et l’inconnu.
Frédérique Sempé Lemon, parisienne profondément marquée par son pays d’origine, le Bénin, est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre dont Coup de foudre à Zanzibar présentée au théâtre des Déchargeurs à Paris en 2003.

José Pliya est un homme de lettres qui, malgré sa fraîche quarantaine a déjà écrit une dizaine de pièces théâtre, dont huit créations publiques. Ce qui ne l’empêche pas d’être aussi un homme de terrain (directeur d’alliances françaises, metteur en scène, comédien, créateur de festivals, combattant pour  les textes dramatiques caribéens…). Ses pièces connaissent un vif succès à Paris au Théâtre du Palais de Chaillot, au Théâtre de la Tempête ou au Théâtre de la Cité internationale, mais aussi au Canada, en Afrique ou aux Etats Unis. Il a obtenu en 2003 le Prix du Jeune Théâtre de l’Académie Française, et celui du meilleur auteur contemporain de l’Association des Etudiants en théâtre..Ses textes sont traduits en anglais, espagnol, allemand, italien, tchèque ou hollandais. Dans Lettres pour l’humanité, 6 personnages anonymes envoient des lettres à des personnalités historiques ; Hitler, Ben Gourion, Pétain…Chacun réclamant sa part d’humanité.

Ghislaine Gadjar


Les lectures seront suivies d’un débat avec les auteurs, animé par Sylvie Chalaye, professeur à l’université Paris-3 et à Rennes-2.

Rencontre conçue par Etc-Caraïbe et organisée par le musée Dapper.

L’association ETC Caraïbes a été créée, en 2003, par José Pliya, auteur, metteur en scène béninois, vivant aux Antilles. Son but est de faire découvrir, de promouvoir et diffuser les écritures théâtrales contemporaines de la Caraïbe francophone, créolophone, hispanophone,
anglophone, de Caracas à Cuba.

En savoir plus sur Etc_caraïbe

Informations complémentaires :
Musée Dapper
35 rue Paul Valéry
75116 Paris
01 45 00 91 75
Tarif : 5 €
Les Amis du musée Dapper : 3 €
Site Internet : www.dapper.com.fr

Share