Programme du mois du Film documentaire 2005

Mois du film documentaire 2005En novembre à la Médiathèque... Samedi 5 novembre 2005 19h :
The spirit of Gospel  un film de Régine Abadia et Joseph Licidé -1998 1h35
« Notre intention n’était pas de faire un film exhaustif, ni historique, mais de proposer un documentaire axé sur la scène contemporaine de gospel afro-américain. Nous n’avons pas voulu donner la parole aux éternels musicologues, critiques ou analystes, mais bien aux musiciens. Nous avons tenté de pénétrer une communauté et de la livrer de l’intérieur. Ce film célèbre le retour à la musique populaire, celle qui vient du peuple, celle qui se nourrit de ses aspirations et dons les seules marques de fabrique sont la foi et la conviction. Car les mots clés, ici sont bien vitalité, énergie et générosité. (…). ». In Préface des réalisateurs.
Invité (sous réserve): Amedeus école de musique
Exposition sur le Gospel réalisée par la Médiathèque

Mercredi 9 novembre 2005 19h :
Guadeloupe
Court-métrage de Dimitri Zandronis
Etats-Unis
« Un voyage avec M Scorsese…Américain » de M.Scorsese et MH Wilson - 1995 - VO s-t-f (durée du film 224’, durée de la projection 90’)
“Je vais vous parler des films qui ont nourri mes rêves, changé ma sensibilité et parfois même bouleversé ma vie. Des films qui, à tort ou à raison, m’ont poussé à devenir réalisateur moi-même.”
“Pouvait-on rêver meilleur guide pour retracer l’histoire du cinéma américain que l’un de ses monstres sacrés, Martin Scorsese ?
À la demande du British Film Institute et à l’occasion du centième anniversaire du cinéma, l’auteur de Taxi Driver et des Affranchis orchestre une chronique magistrale sur l’histoire du cinéma américain. Elle constitue l’outil audiovisuel indispensable pour appréhender les grandes théories critiques et artistiques élaborées en France et en Grande-Bretagne à la fin des années 50.
Au travers de plus de trois cents extraits de films, et de nombreux témoignages dont ceux de Frank Capra, Billy Wilder ou Clint Eastwood, Martin Scorsese nous invite à visiter son propre musée imaginaire, nous contant sa fascination pour les salles obscures, pour Duel au soleil, le film de King Vidor, son premier choc cinématographique, et pour les créateurs qui ont bouleversé sa vie (Delmers Daves, Samuel Fuller, Nicholas Ray ou John Cassavetes…).
On sort de ce film avec une envie de tout revoir, de tout redécouvrir et de mieux comprendre.
Rarement le cinéma a semblé aussi riche, ouvert et vivant. Et c’est le plus grand compliment que l’on peut rendre à Scorsese. Cinéma pas mort…”
Les Cahiers du cinéma.

Invité : Dimitri Zandronis (réalisateur).

Jeudi 10 novembre 2005 Résidence Départementale 19h :
Présentation du Petit répertoire des cinéastes Antillais réalisé par la Ville du Gosier 
Allocution de Monsieur Max Jasor Président de l’AGECOOP
Allocution de Monsieur Laurent Heulot Directeur Régional des Affaires Culturelles (DRAC)
Allocution de Monsieur Jean-Pierre Dupont, Maire du Gosier
Projection de « Un cinéma sans titre » de Albert Rabin, panorama du cinéma antillais (13min).
Présentation par Lydia René Corail (directrice du festival Noir Tout Couleurs) du Petit répertoire des cinéaste Antillais qu’elle a réalisé pour le compte de la Ville du Gosier.

Jeudi 10 novembre 2005 Résidence Départementale 19h :

Soirée inuit en présence de Marie-Hélène Cousineau, réalisatrice canadienne
Projection d’une sélection de film de Arnait vidéo production et Isuma en présence de Mary Kunuk
Anaana (Mother)
de Marie-Hélène Cousineau et Mary Kunuk
Arnait Video Productions, Canada, video, Inuktitut spoken, French/English subtitles, 60', 2001   

Abandonnée par son père "blanc", Vivi Kunuk fut adoptée par sa famille maternelle Inuk et élevée comme un garçon. Si ce fait est déjà en soi un chapitre de vie remarquable, ce qui suit ne le fut pas moins. Mariée, elle eu onze enfants, dont le réalisateur Zacharias Kunuk ("Atanarjuat"). Dans ce film elle raconte des histoires rattachées à sa terre et à sa vie nomadique qu'elle a essayé de perpétuer comme ses ancêtres lui apprirent.

Unakuluk, cher petit de Marie-Hélène Cousineau 2005: 46 minutes Arnait Video Productions. Inuktitut , sous-titré en français
Unakuluk, cher petit est un documentaire sur les relations familiales dans la culture Inuit, précisément à Igloolik, une île dans le grand Nord Canadien. Ce film fait d’histoires individuelles est un regard sur la transformation de la société Inuit. Pour un public occidental, ce documentaire permet de découvrir les valeurs fortes de cette société à savoir, l’entraide et le partage.

Samedi 12 novembre novembre :
«Hugo Chavez» de Ligia Blanco 2002 53 mn
 De tous les hommes politiques qui ont marqué le continent Latino-Américain depuis une vingtaine d'années, Hugo Chavez, l'actuel président du Venezuela, est à coup sur la figure la plus singulière, la plus paradoxale, la plus haute en couleur. Cet ancien officier parachutiste de 46 ans, admirateur de Simon Bolivar, du Che... et du Christ qu'il cite souvent, a hérité d'une situation économique et sociale catastrophique malgré la mâne pétrolière. Depuis deux ans, il se bat sur tous les fronts avec, comme seul soutien, l'enthousiasme des masses de déshérités dont il est le héros. Va-t-il gagner son pari d'éradiquer la misère ? N'est-il pas menacé de dérives fascisantes comme le craignent ses détracteurs, nombreux dans la classe dominante ? Quel est ce "révolutionnaire chrétien bolivarien", si déraisonnable selon nos critères qu'il croit encore que les miracles peuvent s'accomplir ? Selectionné au Festival de Biarritz Prix Union Latine 2002.

Invité (sous réserve): Eric Nabajoth (Université Antilles Guyane :CAGI)

Mercredi 16 novembre 2005 19h :
Guadeloupe
« Episode 1 » de Tony Coco-Viloin -1999 10mn
Mandaté par l’Ambassade de France pour former des monteurs, dans une télévision yéménite composée largement de femmes, Tony Coco-Viloin, après quelques temps d’apprentissage répond à cette demande insolite : raconter une mère guadeloupéenne.
Etats-Unis
« Nick’s movie » de Wim Wenders et Nicholas Ray VO stf 85’
Wim Wenders se rend au chevet de Nicholas ray en avril 1979. Le réalisateur américain(la fureur de vivre) est en train de mourir d’un cancer. Mais les deux hommes décident de tourner un film qui sera, pour Nicholas Ray, une sorte de testament de même qu’un documentaire poignant sur la vision du cinéma de cet immense réalisateur.

Invité : Tony Coco-Viloin (réalisateur)

Vendredi 18 novembre 2005 19h :
Etats-Unis
Assassinats Politiques : Martin Luther King de T.GIEFER/H.BLONDIAU 2001 - 52'
Récemment, des faits nouveaux et des témoignages éloquents apportent des éléments innocentant James Earl et impliquant, en filigrane, le FBI et (of course) la Maison Blanche…

Invité : Julien Mérion (Université Antilles Guyane : CAGI)

Samedi 19 novembre 2005 à 19h :
Etats-Unis
Au pays des totems de M.VIOTTE 1998 51'
Nos civilisations ont souvent véhiculé les idées les plus fausses sur les indiens d’Amérique, et ce dès l’origine, lorsque Christophe Colomb les baptisa “indiens”, injustement, croyant débarquer aux Indes.
Ainsi au cinéma ou dans les diverses iconographies réalisées sur le thème, l’un des clichés les plus communément répandus était la représentation d’un Totem au milieu du village indien.
Pourtant, totems et autres œuvres monumentales de cultures aborigènes se rencontraient exclusivement dans les territoires de l’extrême ouest du continent nord américain, constituant aujourd’hui la Colombie Britannique (appartenant au Canada) et la pointe sud de l’Alaska.
Le film propose de découvrir les réalisations artistiques des tribus indiennes de ces régions. Il explique le formidable “renouveau” culturel actuel à travers la personnalité de différents artistes de renom tels que Robert Davidson ou Joe David.

Invité : non déterminé

Mercredi 23 novembre 2005 19h :
Guadeloupe
« Trafik d’info » 2005 de Jean-Luc Stanislas
Un court-métrage de fiction explosif et alternatif explorant de nouvelles formes de narration visuelle.
Etats-Unis
« Classé X » de Mark Daniels (réalisation) Melvin Van Peebles(scénario) 1997 Couleur (52’)
Classé X explore la représentation des Noirs américains dans l’histoire du cinéma américain à travers le regard du réalisateur indépendant Melvin Van Peebles, grand-père cinéma noir moderne. Ce n’est pas une enquête encyclopédique, mais une vision subjective de l’histoire du cinéma américain vécue par un artiste noir. Melvin Van Pebbles nous guide à travers les images des films qui ont fait son éducation : image de l’humiliation des Noirs et de leur marginalité omniprésentes dans les grands courants du cinéma américain.

Invité (sous réserve): Jean-Luc Stanislas(Réalisateur)

Vendredi 25 novembre 2005 19h :
France/Suisse 92mn
Ernesto Che Guevara, le journal de Bolivie de Richard Dindo
En octobre 1967, une nouvelle venant de Bolivie parcourt le monde : le légendaire guérillero Ernesto Che Guevara est mort. L'armée bolivienne annonce qu'il a été tué les armes à la main et présente, lors d'une conférence de presse, le journal que le Che a écrit pendant les onze mois de la guerilla bolivienne. A la lecture du journal se mêlent des témoignages poignants : paysans, soldats de l'armée bolivienne (appuyée en hâte par la CIA), et celui, boulversant, de l'institutrice de la Higuera où le Che est exécuté le 9 octobre 1967.

Invité : Fred Reno (Université Antilles Guyane : CAGI)

Opération la « Vidéothèque à l’œil ».
Nous proposons à nos adhérents en plus des possibilités d’emprunts habituels (2 films), d’emprunter 3 films documentaires de leur choix gratuitement pendant tout le mois de novembre. Et nous les encourageons à rédiger une note de visionnage afin de partager leurs impressions sur les films qu’ils auront vu. Ces impressions pouvant aller de 2 lignes ou deux mots à plusieurs pages d’analyse pour les plus inspirés.
Les textes seront réunis dans notre publication la vidéothèque à l’œil. Nous reconduirons volontiers cette opération au delà du Mois du film documentaire : un film contre un avis de spectateur, c’est « la vidéothèque à l’œil ».

Médiathèque :
Boulevard Amedée Clara
97190 Le Gosier
Guadeloupe
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet: http://mmg.agate-fr.net/

Share