Daniel Goudrouffe - Photographe

Expo Vème générationInfluencé par la photographie humaniste (H. Cartier-Bresson, S.Salgado, agence Magnum…), Daniel Goudrouffe s’inscrit dans le courant du réalisme poétique. En tant que photographe-auteur, il développe depuis plus de dix ans une photographie intimiste et documentaire parfois graphique qui prend pour cadre l’homme dans l’espace caribéen. Depuis peu il développe parallèlement une photographie subjective qui puise dans l’imaginaire créole.

Attaché au noir et blanc argentique, il cultive une conception de la photo qui associe prise de vue et laboratoire, et revendique le tirage comme ultime étape de sa démarche.
Au centre des métiers d’art de Pointe-à-Pitre, il transmet une certaine vision de la photographie alliant techniques, références documentaires, histoire de la photo et conduite de projets. Il défend particulièrement la photographie d’auteur.

Auteur de plusieurs reportages photographiques à Cuba, en Haïti (exposé au (festival du film de Jacmel), au Burkina Faso (Fespaco), en Guadeloupe, En Jamaïque (a touch of France) Daniel Goudrouffe a exposé aux premières Rencontres Photographiques en Caraïbe, au Centre des Arts et Cultures de la Caraïbe, au Fond Saint Jacques en Martinique, a posé son regard sur le répertoire créole de L’Artchipel, a rassemblé son travail sur la vie urbaine en Caraïbe avec d’autres artistes.

 

Daniel parle l’anglais, l’espagnol et le créole, passeport pour la Caraïbe. Personnage vraiment sympathique, de carrure imposante et rassurante, ses photos renvoient à des instants de la Caraïbe qui englobent et résument la complexité de cette région. On lui doit la couverture de l’album de Dominik Coco ou les photos de Nèg Maron. Regardez, son nom est écrit en tout petit. Discret, Daniel trace sa route.

 

En mars 2005,  l'exposition Vème génération lui est consacrée à L’Artchipel. En Guadeloupe mais aussi en Haïti ou à Cuba, Daniel Goudrouffe a tenté de saisir par la photographie « noir et blanc » l’atmosphère très particulière générée par l’art. Conçue comme un hommage aux artistes, Vème génération nous propose une sélection d’images prises entre 1995 et 2004, dont plusieurs photos sur le Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre et à l'occasion de la dernière création de Lucette Salibur (Twa fèy, twa rasin...).

 

Une rétrospective qui permet de « suivre le regard » de ce jeune photographe dont les oeuvres les plus récentes s’orientent vers des recherches graphiques et une utilisation très personnelle de la technique de laboratoire.

Contact : +590 (0)690.33 69 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Daniel Goudrouffe a été élu artiste du mois dans notre Newsletter n° 341 de mars 2005

Share