Ida, monologue déchet d’un paria – Baka Ròklò

Guy Régis Jr (Baka Ròklò) vit en Haïti. Il se consacre corps et âme au théâtre depuis tantôt une dizaine d’années : comédien, il joue Lyonel Trouillot, et met en scène René Philoctète et Frankétienne. Il dirige avec Dieuvela Etienne et d’autres artistes de disciplines différentes, NOUS un mouvement qui initie une nouvelle forme de théâtre contemporain en Haïti. Il crée, à Port au Prince en septembre 2003, sa dernière pièce en date Service-violence série, 100 sketches sur les tractations politiques qu’a connues le pays au cours des récentes décennies. Le spectacle joué sur la scène et qui se prolonge en une manifestation de rue, marque les esprits. Réalisateur, il est l’auteur de 2 courts métrages remarqués, Blackout et Pays sauve qui peut, poète …

  • croire en un dieu sauveur, rencontrer un bœuf tout vivant qui fume du Lucky Strike au nez et du Comme il faut* à la bouche ; un pigeon géant avec des ailes charnues ; un homme à queue de chat ; Erzulie* en satin rose qui veut m’avaler tout vivant sans sel et sans épices. Mais oui ! Voilà tout ce qui peut gonfler dans la tête d’un homme quand il a vraiment faim, mais vraiment faim sans aucun espoir pour demain.


« J’ai enlevé le s dans sida et ça a donné un prénom de femme : Ida.
Alors j’ai pris Ida comme prétexte enchanteur pour écrire et décrire mon amour ma haine ma déraison ma peine ma désolation pour ce pays désenchanté qui fut une île enchanteresse : Haïti, celle qui aurait pu être (qui était) la perle des Caraïbes au temps de la colonie.

« Monologues d’un rebut de l’humanité contre la terre toute entière. Ida est le cri d’un homme rongé par la faim, la misère… et qui essaie de trouver son port d’attache dans le peu qu’il lui reste :  la parole. Une parole débridée, désarticulée comme lui (…) Il voulait garder le seul bien qu’il avait, sa femme, Ida. Mais « elle est partie un jour qu’elle avait faim ».


Lecture par Ruddy Sylaire

Share