A LA UNE

Colloque du samedi 15 mai à la Cité des Métiers

Dans le cadre de l'exposition, Partition 98 organise un colloque sur Wifredo Lam.

DATE : Le samedi 15 mai de 9 H 30 à 17 Heures
LIEU : Amphithéâtre de la Cité des Métiers - Bd du Général de Gaulle - Raizet sud - Abymes.

Introduction :
Monsieur Eskil Lam. THEME « rencontre intime » - fils de Wifredo Lam

Modérateur :

Monsieur Alexandre Procolam Cadet-Petit - commissaire général de l’exposition Wifredo Lam, l’urgence poétique, Guadeloupe 2004. Commissaire de Wifredo Lam, Testaments intimes, collection Castillo-Vazques, Martinique 2002. Diplôme National Supérieur de l’E.N.B.A de Paris. Membre fondateur de l’association PARTITION 98 en Martinique. Développe, à partir de 1997 en tandem avec Monique Monteil, une « Esthétique du Coumbite » dans des créations en plein air qui font toujours appel à la participation du public. Connus pour leurs recherches innovantes permettant d’ériger les bitumes, les matériaux de récupération jouent un rôle central dans leur travail. Leurs interventions majeures, en Martinique, en France Opéra National de Lyon, 1999. En Malaisie, XXI° Congrès Mondial de la route, 1999, etc. Depuis 2000, ils interrogent tous deux « le vivant », ses structures organiques  et leurs systèmes d’association. APCP est particulièrement interpellé par l’eau, les odeurs, les insectes et les structures du squelette des  mammifères, tandis que M.M recompose les carapaces développées par le vivant marin.

Communicants invités :

Monsieur Jacques Leenhardt. Philosophe et sociologue, Docteur en Sociologie, est Directeur d'Études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris, France), directeur de l’équipe Fonctions Imaginaires et Sociales des Arts et des Littératures au Centre de Recherches sur les Arts et le Langage (E.H.E.S.S./CNRS). Président d’Honneur de l'Association Internationale des Critiques d'Art (AICA), Président du Comité scientifique des Archives de la Critique d'Art, Président de l'Association des Amis du peintre Wifredo Lam (Paris, France). A publié différents ouvrages de critique d’art.

Monsieur Alain Jouffroy, THEME « témoignages » - Poète, essayiste, écrivain, uns des compagnons de la première heure du surréalisme d’André Breton.

Monsieur Giovanni Jioppolo, THEME « Lam, archipel et syncrétisme » - Né en 1948 à Milan, italien et français de langue et de culture, docteur en arts plastiques et habilité à diriger des recherches en histoire de l’art du XX° siècle, Giovanni Joppolo est actuellement professeur d'histoire de l'art à l'Ecole nationale supérieure d'art de Nice (Villa Arson) et chargé d'enseignement à la faculté d'arts plastiques de l'Université Paris 1. Critique d’art et organisateur d’expositions, il a écrit des ouvrages et dirigé des catalogues sur Giorgio de Chirico, Lucio Fontana, Wifredo Lam, Mimmo Rotella, Christian Jaccard, François Bouillon, l’Arte Povera, la peinture informelle européenne des années cinquante et les artistes cubains des années quatre-vingt. Co-directeur de la revue OPUS INTERNATIONAL de 1983 à 1995, collaborateur de plusieurs revues françaises et italiennes, –

Madame Peggy Bonnet Vergara, THEME « la femme dans l’œuvre de Wifredo Lam » - Née le 08/09/1977 à Marseille, doctorante en histoire de l'art, Université de Paris-X Nanterre, sous la direction de Claude Frontisi. Depuis 2000 elle étudie l’œuvre de l’artiste sous un angle original :  "Wifredo et la femme".

Dominique Berthet – Docteur en Esthétique et Sciences de l’art. Docteur en philosophie. Maître de conférences à l’IUFM Martinique. Directeur du Centre d’Etudes et de Recherches en Esthétique et Arts Plastiques (CEREAP) et de la revue Recherche en Esthétique. Chercheur associé au Laboratoire d’Esthétique Théorique et Appliquée de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Co-directeur de la collection « Les arts d’ailleurs » chez L’Armattan. Auteur de nombreux articles dans des revues spécialisées et des ouvrages collectifs. A publié aussi Le PCF, la culture et l’art, éd. La Table Ronde, 1990. Proudhon et l’art, L’Harmattan, 2001, Les bois sacrés d’Hélénon (avec Patrick Chamoiseau), éd. Dapper, 2002.

Christian Bracy – Artiste, enseignant d’arts plastiques. Membre du CEREAP. Membre fondateur en Guadeloupe du Centre d’Arts Plastiques du Lamentin, 1992. A participé à plusieurs expositions en France, Guadeloupe, Cuba, Saint Domingue, Porto Rico, Etats-Unis. Il est l’auteur de plusieurs préfaces d’expositions, d’articles publiés dans Recherche en Esthétique ainsi que dans des ouvrages collectifs : Distances dans les arts plastiques, sous la direction de D. Berthet, éd CNDP, 1997, Art et appropriation, Ibis Rouge 1998, Vers une esthétique du métissage, L’harmattan, 2002, etc.

Barbara Prézeau Stephenson, THEME  « Sur les traces de Lam en Haïti » – Artiste plasticienne, historienne d’art et commissaire indépendante, née en 1965 à Port-au-Prince.   Son itinéraire professionnel de plasticienne débute en 1988 avec « Coup d’Éclat » à la galerie Michel Tétreault de Montréal.  Puis à Paris où elle se lie et collabore avec l’anthropologue et critique d’art Délia Blanco, les peintres Edouard Duval Carrié et Jose Castillo. Depuis, elle participe à de nombreuses expositions collectives et individuelles : au Musée du Grand Palais à Paris, à l’Exposition Internationale de Séville (1992), au Musée d`Art Moderne de San Diego, à San Francisco et à Chicago (1993), à Bruxelles, au centre d’artiste « La Chambre Blanche » de Québec, à Ottawa et à Vienne (1994), à Quito en 1995.  C’est en 1999, avec Mariam Selly Kane du Sénégal et Dominique Fontaine du Canada, qu’elle crée la Fondation AfricAméricA ainsi que le Forum Multiculturel d’Art Contemporain.  Depuis la création du Centre culturel AfricAméricA à Port-au-Prince, elle participe à des expositions collectives, Noir - Blanc, Signes / Écritures, Le temps des masques et collabore à des projets internationaux dont « Haiti, como hilo conductor del arte caribeno » au Centre culturel espagnol de Santo Domingo. Barbara Prézeau Stephenson est présidente de la Fondation AfricAméricA, coordonnatrice pour la région Caraïbe / Amérique Latine et directrice du Centre culturel AfricAméricA de Port-au-Prince.   En 2001, elle devient membre du réseau régional de l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA).


En attente de réponse :

Simone Swchartz-Bart
Edouard Glissant
Patrick Chamoiseau

Share