XXXVIIème Congrès de l'AICA - Nouveaux points de vue et réappropriations

AICA-SCL'Association Internationale des Critiques d'Art Caraïbes du Sud organise le 37ème Congrès annuel de l'AICA, en novembre 2003, à la Barbade et à la Martinique, du 10 au 16 novembre 2003. "L'AICA Caraïbes du Sud a été fondée en 1997, grâce à la réunion de plusieurs territoires dont les populations n’étaient pas suffisantes pour mettre en œuvre des sections géographiquement autonomes. Une des priorités de cette fédération reste de faciliter la communication et le dialogue entre les communautés -souvent isolées- d’artistes et de critiques dans l’ensemble de ces territoires.

Notre section comprend des membres résidents à la Barbade, à la Martinique, à la Guadeloupe, à la Jamaïque, en République de Guyane, à Haïti, à Curaçao, à Cuba et en Floride.  Conformément à notre engagement pour une interaction et un développement continus, l'AICA Caraïbes du Sud propose un programme de discussions et d’activités dirigé en priorité sur les défis auxquels nous devons faire face tant au niveau régional qu’international. Le 37ème Congrès de l’AICA s’annonce, à cet égard, comme un événement historique pour les Caraïbes et offrira sans nul doute de nombreux enseignements aux participants.

En respectant la politique participative d'encouragement de cette coopération régionale, la section de l'AICA Saint-Domingue a pris la responsabilité d'organiser un programme d'activités lors d’un pré-congrès qui coïncidera avec l’ouverture d’un festival culturel dans ce pays. Ce sera là une excellente occasion de nous informer sur la diversité des cultures francophones, anglophones et hispaniques de toutes les Antilles.

Nous serons extrêmement heureux de vous accueillir à ce Congrès, dont nous restons persuadés qu’il constituera un événement aussi inédit qu’inoubliable !"

Allison Thompson
Présidente de l’AICA Caraïbes du Sud

THEMES DU CONGRES

Les thèmes proposés pour ce prochain congrès visent à encourager les congressistes à reconsidérer les définitions de l'art, son rôle et ses fonctions. Cette approche, qui est un défi en soi, revêt un caractère particulier pour les Caraïbes - région généralement marginalisée, réduite à une dimension exotique ou même complètement ignorée par les milieux artistiques urbains des sociétés occidentales. L'histoire de notre région, résultat de la rencontre des cultures des peuples autochtones américains, européens, africains et asiatiques sous le colonialisme, puis des influences post-modernes du tourisme et des médias, est un exemple des phénomènes d'hybridation qui se produisent ailleurs sur le globe.  Le thème 'Nouveaux points de vue' s'adresse à la production et la promotion de l'art hors des 'centres d'art' traditionnels, tant géographiques qu'institutionnels. Le fait de proposer, d’élaborer et de promouvoir de nouvelles approches, matérielles et intellectuelles, exige une 'réappropriation' des structures de décision et de leurs droits de diffusion.

1. L'art public / l'art populaire

Cette session sera centrée sur l'interaction entre art et individus. Celle-ci se basera sur deux aspects:  l'art officiel et non officiel dans les espaces publics ; et l'art populaire, identifié alternativement comme art exhogène, singulier, ou autre.
Le carnaval n'est qu'un exemple des possibles intersections entre ces deux aspects du même thème.

2. Le développement artistique dans les petites communautés / les communautés en développement

Cette session identifiera et débattra des défis auxquels sont confrontés les artistes, les critiques et les institutions qui agissent pour le développement de la culture visuelle dans les petits pays et/ou les pays en voie de développement. Les restrictions économiques, politiques et techniques, l'impact du tourisme, la marginalisation culturelle en constituent quelques-unes des problématiques.

3. les organismes - le conservateur - le critique

Cette session évoquera les motivations et les engagements des entreprises et des personnalités qui soutiennent les fondations culturelles, les musées nationaux, les galeries, les biennales, les magazines d'art, les agences internationales de financement … ; en insistant sur la manière dont elles justifient la nécessité du développement d’un impact constructif entre ces différentes entités, et en montrant comment elles réagissent, stimulent, valident, manipulent, et parfois exercent séparément une influence sur les différents aspects de la culture visuelle.

DATES

Pré-congrès : du 6 au 8 novembre 2003 en République Dominicaine
Congrès : du 10 au 16 novembre 2003 à la Barbade et en Martinique.

CONTACTS

À la Barbade : Nick Whittle
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Fax : 246 429 5946

À la Martinique : Dominique Brébion
Email:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 0596 60 05 36
Fax : 0596 64 27 84

Pour plus d'informations, consultez le site de l'AICA.

Source : http://www.aica-int.org/nl21/fr-congres-caraibes.html
Share