« Une histoire de l’outre-mer » de C. Succab-Goldman/France 5, à partir du 8 mai

France 5 nous donne à voir une série documentaire extrêmement riche et documenté, « Une histoire de l’outre-mer » tourné dans quatorze territoires répartis sur quatre océans. C’est un véritable tour du monde que nous invite à faire la réalisatrice Christiane Succab-Goldman en donnant la parole à des femmes et des hommes  résidant dans les départements, régions et autres territoires d'outre-mer. Cette série documentaire d’envergure a nécessité près de trois années de travail : neuf mois de tournage, trois cents heures de rushes, des milliers d’archives iconographiques et audiovisuelles à décrypter, plus d’un an et demi de montage...  Il en résulte un film découpé en trois volets de 52 minutes, avec un propos  qui se veut pédagogique, factuel et en aucun cas « victimisant » rappelant que l’histoire de l’outre-mer est plus que liée à celle de la France, elle est « une » histoire de la France.

 

Le premier, consacré à « L’héritage colonial », revient sur les dates clés des conquêtes coloniales françaises, et par conséquent, sur la naissance de la France d’outre-mer. Le second volet, intitulé « Les Turbulences de la décolonisation », nous permet de mieux comprendre les enjeux, après la Seconde Guerre mondiale, de la départementalisation et de ses conséquences à la fois institutionnelles, démographiques et culturelles.

Enfin, le dernier volet démontre comment, à « l’Ere de la mondialisation » ces sociétés insulaires sont tiraillées en permanence entre tradition et modernité, mouvement qui les fragilise tout en renfonçant leurs liens, parfois schizophréniques, avec la France. Car, comme le met en lumière ce documentaire, l’histoire de l’outre-mer est plus que liée à celle de la France, elle est « une » histoire de la France.

Le propos se veut pédagogique, factuel et en aucun cas « victimisant »

Diffusée dans le cadre de « La Case du siècle » présentée par l’historien Fabrice d’Almeida le dimanche à 21h30, « Une histoire de l’Outre-mer » invite donc les téléspectateurs à se plonger dans cinq siècles de l’histoire géopolitique et socioculturelle des outre-mer. Une histoire mouvementée, passionnée et passionnante. De la colonisation au mouvement du « Lyannaj Kont Pwofitasyon » de 2009, en passant par les événements de mai 1967 en Guadeloupe, le propos se veut pédagogique, factuel et en aucun cas « victimisant ». L’objectif : découvrir et éclairer une histoire à la fois une et multiple, et montrer que les outre-mer français sont pleinement du monde et non pas seulement du bout du monde.


Diffusée sur France 5, la série documentaire inédite « Une histoire de l’outre-mer » réalisée et écrite par la Guadeloupéenne Christianne Succab-Goldman, est sûrement l’une des productions phares de cette programmation spéciale « Année de l'outre-mer » durant laquelle les chaînes de France Télévisions  seront emaillés d'émissions , fictions ou documentaires traitant, dédiés ou réalisés en outre-mer.

Nathalie Antiope

 

Diffusion sur France 5 les dimanches 8, 15 et 22 mai 2011, France 5, 21h30, heure de Paris
8 mai : L’Héritage colonial
15 mai : Les Turbulences de la colonisation
22 mai : L’ère de la mondialisation



Lieux explorés : des Antilles à la Réunion, de la Nouvelle-Calédonie à Mayotte en passant par Wallis et Futuna, la Polynésie française, et même St Pierre-et-Miquelon.

Share