Edito d'Inter-Entreprises juin 2010 : Changement d'époque

Il est des mois plus riches en événements que d'autres. Ce mois de mai 2010 en fait partie. Alors qu'il est réputé pour son temps d'inactivité à cause de ses jours fériés qui s'enchaînent, cette année, c'était comme s'il n'en avait pas existé.


La rencontre des trois présidents de Région est venue secouer la torpeur du jeu politique. Victorin Lurel, Serge Letchimy et Rodolphe Alexandre veulent ensemble donner corps au Marché unique des Antilles et de la Guyane. Ils semblent déterminés à attaquer de front les problèmes qui polluent les relations économiques mais aussi politiques : l'octroi de mer avec des taux différents sans logique d'un département à l'autre ; les outils financiers au périmètre trop étroit pour être vraiment efficaces, l'agroalimentaire, le haut-débit, le carburant, la formation, les niches fiscales…
: tous les dossiers sont sur la table (p.50).


Cet élan est en soi remarquable. Il convient de saluer la volonté opérationnelle exprimée et de s'engager à demeurer attentif jusqu'à sa bonne fin, car le chemin emprunté est semé d'embûches. Après les deux premières rencontres mi-mai en Martinique et en Guyane, prochaine étape les 16 et 17 juin en Guadeloupe.
Le premier Forum des Régions ultrapériphériques qui s'est tenu à Bruxelles fin mai constitue lui aussi un moment déterminant (p.6,p.8).
L'Europe semble avoir intégré le fait qu'elle a perdu son leadership mondial.

Tout comme elle semble avoir pris conscience que si elle veut un tant soit peu retrouver une position majeure, ces cailloux éparpillés dans les cinq continents que sont les Régions ultrapériphériques (RUP) où elle a
certes déversé des fonds mais sans y faire vraiment attention, peuvent l'y aider.
En clair, les dirigeants de l'Europe demandent aux RUP de porter le leadership européen dans leur zone géographique. Et elle se déclare prête à leur laisser de la latitude pour trouver le modèle gagnant ! (p.24). C'est une posture révolutionnaire : à nous de les prendre au mot.

Dans nos territoires aussi, des changements majeurs s'opèrent : dans le transport de marchandises, afin qu'il ne soit plus hors la loi (p.38), dans le tourisme en Guyane dont les acteurs ne veulent plus que les mauvaises pratiques empêchent le développement d'un marché porteur (p.34)… Un vrai changement d’époque.

Francette Rosamond
 

Edito du magazine Inter-Entreprises du mois de juin 2010.

En savoir plus : http://www.interentreprises.com

 

Gens de la Caraïbe a notamment retenu entre-autres dans ce numéro les informations portant sur

  • Mediaserv, le fournisseur d’Internet qui lance un bouquet de vingt chaînes de télévision en Martinique. Une stratégie détaillée par Ehsan Emami, président du Pôle Télécoms du groupe Loret comprenant Mediaserv et GCN (Global Caribbean Network.)
     
  • « Une saison en Guyane, au rythme de la nature et des hommes », un magazine qui promeut la Guyane au travers de sa culture et de son environnement, et qui vise à vulgariser les travaux scientifiques. Pierre-Olivier Jay en est le rédacteur en chef et le gérant de la société éditrice, l’Atelier Aymara, basée à Cayenne.
Share