Départ

Aprè roun tan a rounòt
Franck Compper
décide de ne plus organiser Kamalakuli Mato, festival international de contes de Saint-Laurent du Maroni et ainsi consacrer plus de temps et d'énergie à ses pratiques de conteur, à la collecte de contes et aux ateliers de contes organisés pendant les vacances scolaires en Guyane... Un travail qui s'inscrit dans la durée et non plus dans le "seul événementiel", précise t-il. Ce festival aura tout de même, à notre avis, impulsé un certain renouveau du conte dans la Caraïbe et aura ainsi porté ses fruits. Maintenant que le mouvement est lancé, Krakémantò, l'association qui porte le festival, souhaite passer le relais. Merci pour ces quelques années à Franck et ses partenaires. Le festival pourra être cédé à des municipalités ou régions dans le cadre de leur politique culturelle. Alors comme il le dit lui-même : kontinwé KRAKÉMANTÒ...
Share